Ça nous ouvre les yeux, et ce pour la modique somme de 99 Francs.

jeudi 24 septembre 2009 at 12:18 Laisser un commentaire

En employant le terme 99 Francs, il n’est pas ici question d’un prix. Il est question de l’excellent film français réalisé par Jan Kounen, adaptation cinématographique de l’admirable roman de Frédéric Beigbeder. Ce film raconte les déboires du frivole Octave Parango, concepteur-rédacteur publicitaire pour une très grande agence de pub en plein cœur de Paris. Entre des folies impliquant drogue, pub et quête d’identité, ce cher Octave nous montre avec un œil critique la réalité pure et dure du monde de la consommation.

Il fallait que j’en parle ici. Ce film m’a fait une impression tellement forte que je ressens le besoin de faire écouter aux autres ce chef d’œuvre tellement il regorge de véracité. Le message principal du film? « L’homme est un produit comme les autres », comme le dit si bien Octave. « Pour créer des besoins, il faut attiser la jalousie, la douleur, l’inassouvissement. »

 Ce film a la qualité de nous dire en pleine gueule ce dont on redoute, ce dont on ne veut pas nécessairement entendre. On montre un personnage qui se révolte contre le système de consommation qui traite l’être humain comme étant rien d’autre qu’un produit ayant des besoins modelables, et surtout influençables. Le discours d’Octave tout au long de ce film dénigre l’homme au profit de la publicité, et son discours en tant que tel vaut tout l’or du monde.

 Inspiré de sa propre expérience de vie lorsqu’il était publicitaire, Frédéric Beigbeder a su créer un personnage qui, dans le film, rend au public les mauvais côtés de la publicité dont l’auteur a remarqué dans sa carrière. Vous devez le voir, ne serais-ce que pour contempler l’esthétique sans pareil de ce film ou regarder comment Jean Dujardin incarne à merveille le personnage cynique qu’est Octave Parango. D’une manière où d’une autre, vous en ressortirez assurément avec un œil plus attentif sur le monde des médias de masse et surtout, vous saurez tous les déboires qui ont menés à la production d’une publicité.

 

       99f

Entry filed under: Films.

Salutations! Les journaux : prêts à tout pour faire jaser?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Calendrier

septembre 2009
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Most Recent Posts


%d blogueurs aiment cette page :